Menu
default banner

FERME SOLIVERMONT

FERME SOLIVERMONT

0 Comment

En janvier 2018, la Ferme Solivermont est lancée, avec l’implantation d’une serre et des activités horticoles de plein air.  Etablie sur trois (3) carreaux de terre, cette ferme poursuit ces quatre (4) ambitions :

  • Ferme-institut[1]: Faire des recherches appliquées et proposer des solutions innovantes, très accessibles aux exploitants agricoles ;
  • ferme-école: Sensibiliser les écoliers et les agriculteurs à une nouvelle manière de travailler la terre, qui doit répondre à un triple impératif,  soit économique,  nutritionnel et environnemental ;
  • ferme de conservation: Conserver et reproduire des variétés natives menacées de disparition ;
  • ferme agritouristique: Offrir des tours guidés avec possibilité d’acheter des produits de la ferme, dont le revenu servira à couvrir les frais de sa prise en charge.

[1] . Institut de Développement de l’Eco-Montagne (IDEM) : recherche, formation, information, vulgarisation et mise en marché.

La Ferme Solivermont suit les conseils de son initiateur, qui tente pour la première fois à Vallue la « culture sous serre » et la « culture en tube à étages », en vue de maximiser l’utilisation d’un espace et son rendement.  Il s’agit là de deux activités expérimentales. La « culture en tube à étages » est destinée en particulier aux femmes. La combinaison de celle-ci et des activités horticoles de plein air, à proximité de la maison, forme le « jardin garde-manger ».  Ceci inclut 4 volets,  en référence à un meuble en bois qui était présent auparavant dans les maisons des familles paysannes plus ou moins aisées.

Nichée sur la route principale de Vallue, qui la rend très accessible à 6 km de la RN2, et posée sur le sommet d’une colline, avec une vue panoramique sur la baie de Grand-Goâve, la Ferme Solivermont ambitionne de devenir aussi un site agritouristique, permettant notamment d’y pique-niquer et de pratiquer le yoga en pleine nature, voire d’y dormir prochainement dans un gîte Solivermont.  Elle est dotée d’un bosquet tropical, comportant diverses plantes natives, dominées par un mapou géant. A cet arbre, le baobab haïtien, s’accrochent tant les malfinis et les ramiers, que les broméliacées et les orchidées.

L’initiateur- promoteur vous accueille à la ferme, vous fait visiter l’espace et découvrir les composantes qui y seront mises en place progressivement.  Il partage avec vous sa vision et sa philosophie du travail de la terre.  Vous pouvez aussi participer à certaines activités comme le compostage, le tamisage et l’enrichissement de la terre, le remplissage de sachets ou de sacs, l’arrangement de ceux-ci dans la pépinière, acheter et planter un arbre, etc.

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *